Elections présidentielles 2011

Dimanche 6 novembre, 13h40:

Ici votre envoyée très spéciale en direct de Granada,  Nicaragua, ou les élections présidentielles battent leur plein. Selon les dires, les dés sont déja jetés. Le gagnant sera le partie sandiniste FLSN mené par Daniel Ortega, actuellement président. Les citoyens doivent voter pour leur président (et vice-président), pour les députés nationaux, les députés départementaux, et les députés « parlacen », soit 4 lignes sur le bulletin de vote. Voici la 1ere ligne du bulletin avec les 5 candidats aux élections présidentielles:

Elections présidentielles 2011 540x293_1320404243_Boletas

Mais récapitulons plutot les 3 favoris de ces élections:

- Arnoldo Aleman Lacayo, président du  Nicaragua entre 1996 et 2001, c´est le candidat du Parti Libéral Constitutionnaliste, PLC (casilla 1). Il apparait en 3ème position avec une intention de vote de 11%. Il a été acquitté en 2009 d´une condamnation de 20 ans de prison pour avoir utilisé l´argent public a des fins personnelles pendant son mandat.

- Fabio Gadea Mantilla (casilla 13) est le candidat du Parti Libéral Indépendant PLI. Il apparait en 2nde position avec une intention de vote de 30%.

- Et enfin, Daniel Ortega (casilla 2) est le candidat du Front de Libération Sandiniste National, FLSN, actuel président depuis 2006. Il a également dirigé le pays de 1984 à 1990 et faisait partie de la « junta sandinista revolucionaria » de 1979 à 1984, soit quelques 16 années de pouvoir. Les sondages lui attribuent 49 % des voix.

Jusque la dans les rues, aucune trace des autres partis, le FLSN est sur tous les murs, toutes les chaines, et tous les tee-shirt généreusement offerts par le parti (d´ailleurs plutot sympas). Le FSLN, semble avoir beaucoup de succes aupres des jeunes, et a tout fait pour que ce soit le cas.

       
Des voitures tournent dans les rues depuis qqs semaines et passent en boucle la chanson du parti

« Y otra y otra vez, triunfara, Nicaragua triunfara. Porque hay paz, hay amor,  y dignidad »:

Image de prévisualisation YouTube

 

Aujourd´hui, dimanche 6 novembre, les nicaraguayens peuvent aller voter depuis 7h du matin jusqu´à 18h ce soir, en se rendant dans leur mairie ou bien école la plus proche, voir autres lieux. Depuis quelques jours, quelques actes violents ont été observé dans le pays, dues aux élections. Mais aujourd´hui, le vote se passe de manière relativement tranquille et controlée,. Cependant, beaucoup de personnes ne peuvent pas aller voter, car leur carte d´identité n´a pas été correctement remplie (erreurs dans le nom ou la date de naissance), d´autres ne figurent sur aucune liste de centre de votes et d´autres irrégularités ont été observé dans d´autres centre de vote (secret du vote mal respecté, impossibilité de voter, interdiction d´entrer aux journalistes…). Les journaux et la télévision invitent deuis longtemps les gens à aller voter, car le climat n´est pas à la confiance, beaucoup craignent « el robo de votos » (littéralement, le vol de votes), et sont convaincus du caractère corrompu des politiciens. C´est pour cela que les eveques (qui mettent toujours leur nez dans les affaires politiques) ont crée la « carta pastoral » qui défini les qualités du candidat idéal: respect de la Consitution, compassion envers les nécessiteux, respect des droits de l´homme, ne pas avoir été coupable de corruption… Existe-t´il un candidat qui respecte ca? Et l´Eglise est-elle bien placée pour faire ce genre de recommendations?

Pour revenir à la réalité du terrain, je suis allé faire ma curieuse ce matin au centre de vote le plus proche de chez moi, un chapiteau installé au milieu de la rue. Des « box » en carton pour voter a bulletin secret, beaucoup de nicaraguayens vetus du tee-shirt « policia electoral ».  J´ai déja mal commencé en sortant mon appareil photo. Puis un monsieur a gentiment répondu à mes questions pendant que les gens qui l´entouraient me regardaient d´un oeil méfiant. Je lui ai donc demandé jusqu´à quand les nicaraguayens pouvaient voter, à quelle heure nous aurions les résultats (minuit), s´il y aurait une manifestation au Parque Central (oui, demain) , si les votants étaient au rendez-vous (oui, plutot pas mal), puis je l´ai remercié et suis partie. J´ai entendu derrière moi un rire et quelqu´un dire quelque chose du genre « C´est la police? ». Pardon de m´intéresser un peu à votre pays…

 

Dimanche 6 novembre, 22h:

Toute la journée, sur la chaine numéro 12, des appels de votants qui n´ont pas pu voter, car ils n´étaient pas sur les listes, car on leur interdisait l´entrée, qui ont vu des gens voter plusieurs fois, des défunts encore sur les listes… Le soir sur la meme chaine, les rapports de la commission de controle nicaraguayen Etica y Transparencia qui affirme que l´élection n´a pas été juste, honnete et crédible. Elle affirme que les élections manquent de transparence, que des dizaines de milliers de nicaraguayens ont été exclu des élections car n´avaient pas de carte d´identité, que le Conseil Supérieur Electoral qui organise les élections n´a pas permis au comité de faire son travail correctement. D´autres comités d´observateurs internationaux, la Organisazion de los Estados Americanos et l´Union Européenne, ont également constaté, a partir d´un échantillon scientifiquement sélectionné, que certaines des conditions inhérentes à des élections propres n´étaient pas remplies. Certains controleurs ont notamment été interdit d´assister au début de la « junta receptosa de voto » ou se passe le vote. Ils ne se permettent pourtant pas de dire que les comptages sont mal effectués mais simplement qu´il n´y a pour l´instant aucune garantie pour pouvoir l´affirmer.

Et hop! Changement de chaine, « cadena 13″. Cette fois, « todo perfecto », les élections semblent s´etre déroulées en toute régularité (j´apprendrai plus tard que Daniel Ortega est propriétaire de plusieurs chaines de TV dont la 13).

 

Lundi 7 novembre 00h30:

Les résultats préliminaires annoncent Daniel Ortega Président avec 66,43% des voix.

 

Mardi 8 nobembre 14h:

Hier, les sandinistes fetaient leur victoire dans la rue. Ils ont parcouru les rues en moto, vélo, voiture, a grand renfort de drapeaux, cris et chansons, puis ont terminé au Parc Central. J´avais légerement l´impression qu´ils avaient gagné la coupe du monde de foot (ou baseball). Aujourd’ hui il devrait y avoir une grande manifestation a Managua. Je précise cependant que les résultats définitifs ne sont toujours pas connus, et qu´aujourd´hui les nicaraguayens sont censés reprendre le boulot. Enfin, comme m´a dit un des fetards,  » on ne sait pas, peut- etre qu´ils vont férier la journée ».

  
Concernant les conclusions des observateurs internationaux, l´UE déclare que les élections ce sont passé en toutes tranquilité et sécurité (malgres quelques incidents, il est indéniable qu´il y a eu des progres en comparaison des élections précedentes), mais qu´elles ont manqué d´indépendance et de transparence. Elle ne se permet pas de dire qu´il y a eu fraude, mais que le Nicaragua doit faire des progres concernant la pluralité des élections, car il y avait notamment beaucoup plus de « fiscales » du FLSN que d´autres partis ( les fiscales sont employés pour veiller au bon déroulement des élections). Et un point non-négligeable, Daniel Ortega sera président pour la 3eme fois, violant ainsi la Constitution qui interdit a un candidat d´etre président plus de 2 fois.

L´ Organisazion de los Estados Americanos qui condamnait le manque de transparence et d´indépendance du CSE dimanche en début d´apres-midi, semble s´etre un peu rétracté. Nous verrons leurs conclusions finales.

Les autres partis ne reconnaissent pas les résultats et appellent a la mobilisation. Quand aux nicaraguayens qui ne sont pas pour le FSLN, pour eux il n´y a aucun doute qu´il y a fraude.

Enfin voila, pour l´instant les résultats sont de l´ordre de 63% pour le FLSN, 29% pour le PLI, 7% pour le PLC, et mois de 1% pour les 2 autres partis.

 

Lundi 13 novembre:

Les résultats finaux sont:

62,46% pour le FSLN, 31% pour le PLI, 5,91% pour le PLC, 0,40% pour l´ALN et 0,23% pour l´APRE.

http://www.cse.gob.ni/md5/res1dipparl.php

 

Dimanche 17 décembre:

Aujourd´hui dans la Prensa, est de nouveau mentionné le manque d´indépendance du CSE et l´absence de fiscales de l´opposition lors des élections.

L´Union Europénne soumet des recommendations au Nicaragua, comme créer une nouvelle Loi Electorale, et renouveller les magistrats du Conseil Supreme Electoral. En 2001 et 2006, l´UE et d´autres prganismes avaient déja fait des recommendations qui n´ont jamais été mises en pratique. Vive la démocratie!

 


2 commentaires

  1. Simon dit :

    Le 6ème Continent a une influence jusqu’au Nicaragua, à en voir la forme du zéro sur les tee shirt de Ortega ! Le tee shirt du 6ème est quand même très largement plus beau.
    Blague à part, j’ai l’impression que la campagne de Ortega a écrasé par ses moyens celle de tous ses concurrents. C’est incroyable de violer ainsi la constitution ; à moins qu’il modifie la constitution ? Je n’ai peut être pas été très attentif, mais j’ai entendu peu d’infos sur ces élections, en France.
    Peut être qu’ils t’ont prise pour une journaliste, ou une observatrice internationale ? :) Je suis sûr que tu avais ton petit carnet à la main. Pas très discret lol

  2. Val dit :

    Tu devrais contacter Reporters Sans Frontières au cas où :-)

Répondre

Tour du monde de Sandrine e... |
Catimini en Italie |
Paris / Buenos Aires / Carc... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Avesnières Irlande
| zerah
| L'aventure commence à ...