Ecole d´été, 2e semaine

Après une première semaine assez réussie, la 2ème a été plus difficile. De 18 élèves en 2ème grade, nous sommes passé a 30. Lauren nous a quitté et nous avons eu 3 nouvelles volontaires. Je me suis trouvé très tyrannique cette semaine, mais à juste titre je pense. Les cours étaient plus fatiguants, vu le nombre d´enfants et leur tendance a bouger les tables, à crier, à se lever. Mais aussi car ils étaient moins préparés. Nous sommes censés, chaque jeudi ou vendredi faire un plan global de la semaine de cours, ceux qu´ont fait Sonja, Iren et Lauren qui n´étaient que 3 vendredi dernier. Et puis chaque jour après la classe, il serait bon de se retrouver pour parler des cours du lendemain et se départager le travail s´il y a des choses à préparer. Hors toute cette semaine, alors que Sonja et moi étions pretes a discuter un peu des cours du lendemain, Ana devait rentrer à pieds pour ne pas laisser Linda rentrer seule, Iren était fatigué et voulait rentrer, et Marian et Miranda, les 2 nouvelles devaient par exp aller a la laguna de Apoyo.  Donc Sonja et moi préparions la classe. Ou bien nous en parlions ensemble le lendemain durant l´heure de « computacion » ce qui nous empeche d´aider les élèves a comprendre les exercices que l´ordinateur leur demande.Bien qu´il y aient 2 volontaires assignés a l´activité « computacion », c´est bien peu pour 30 éléves.

Et puis se pose la grande question « comment s´occuper des élèves les plus en difficultés »? La différence de niveau est bien trop importante pour pouvoir leur demander les memes exercices que les autres, meme en les aidant. Nous avons alors tenté de faire des groupes de lecture.Sonja s´occupait de ceux qui ne savaient pas lire et les autres volontaires formaient des groupes de 6 élèves sans distinction de niveau.Ce ne fut pas de tout repos pour moi puisque ceux qui savent très bien lire n´écoutent pas ceux qui peinent, et le grand nombre d´éléve dans la salle rend difficile l´écoute, sans parler de ceux qui n´ont juste pas envie.

Donald propose de diviser le 2eme grade en 2 classes (hétérogènes). Nous garderons le meme programme pour les 2 groupes mais l´ambiance sera plus tranquille. Le seul petit problème c´est que le nombre de volontaire diminue. Marian n´etant pas convaincue de l´efficacité de l´ONG et des classes s´en va, Ana part demain. Nous ne sommes plus que 4. César va venir nous donner un coup de main.

Je me dis que tous les volontaires précédents se sont posés les memes questions que nous et ont peut etre trouvé des solutions efficaces, mais pas de trace de leur réflexion. Dommage. A suggérer.

Enfin, la 3ème semaine semble s´annoncer un peu mieux. Miranda semble pleine de bonnes idées, et nous avons bien discuté hier pour préparer la 3eme semaine. Ils semblent également avoir compris que ce n´est pas très construtif et solidaire de se barrer directement après la classe sans penser au lendemain. Et puis a force de harceler les ayudantes a propos du spectacle, Donald a donné des directives pour que les ayuandantes passent dans les classes inscrire les élèves intéressés, et m´a donné une suggestion d´horaire. A savoir tous les jours entre 11h30 et 11h55. Je me souiens encore de la réponse d´Antonia quand je lui ai dis que le spectacle serait pour fin janvier « ah mais alors nous avons le temps! » Euh non… nous n´avons pas le temps, dans mon pays un spectacle ca se prépare.

A part ca les enfants sont adorables, surtout Jamilette, Maria José et Estefani, qui nous sautent dessus dès que nous arrivons. Gustavo est enfin venu à l´école, mais ils l´ont mis dehors le 2nd jour car il était arrivé une demi-heure en retard.

Encore une affaire à suivre…

 

ps: nous avons fabriqué des horloges que nous utiliserons en mathématiques. Une chouette idée je trouve.

 


Autres articles

Répondre

Tour du monde de Sandrine e... |
Catimini en Italie |
Paris / Buenos Aires / Carc... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Avesnières Irlande
| zerah
| L'aventure commence à ...