L´école: rentrée scolaire et fin de mon volontariat

Le 13 février 2012, nous avons vécu la rentrée scolaire. Je suis toujours à la Nueva Esperanza, mais le système a changé. Auparavant, nous travaillions individuellement avec les enfants en difficultés qui sortaient de classe pour travailler 40 minutes avec nous. Maintenant nous ne travaillons plus individuellement avec les éleves, mais à l´interieur de la classe en soutien du professeur. L´idee n´est pas mauvaise bien que j´étais un peu déçue de ne pas préparer la classe moi meme de part l´experience acquise lors de l´école d´été.  Mais nous pouvons de cette façon aider plus d´enfants et suivre le programme scolaire (qui nous était inconnu auparavant). Le premier jour d´école a été horrible!! Bon j´exagere, mais j´étais plus fatiguée frustrée et désespérée qu´autre chose. Nous travaillons avec 2 classes de 2ndo grado: en partie le matin et en partie l´après midi. Ils sont plus de 40 dans les 2 clases, n´ont aucun sens de la discipline et les professeurs ne savent pas se faire respecter, non que les éleves manquent de respect, mais ils n´ont jamais vraiment appris à rester sur leur chaise, à demander la permission pour se lever ou aller au tableau. Ils sont adorables mais c´est épuisant de travailler dans ces conditions. Et je vois notre impuissance. Nous sommes 2 volontaires à aider le professeur (40 volontaires en tout mais répartis dans  chaque classe des 8 écoles). 2ndo grade est l equivalent du CE1. les profs sont atterrés de voir que plus de la moitié ne sait pas lire. Donc, nous avons rapidement discuté avec les professeurs. Et avec le professeur du matin nous passons simplement dans les rangs pour les aider à faire les exercices. Et il nous faudrait être 5 fois plus nombreux pour combler leurs lacunes. Et l´après-midi, chaque volontaire donne classe à un groupe d´élèves. C´est donc plus interessant pour nous, sûrement plus efficace et l´ambiance de la classe est un peu plus tranquille.

C´est pourquoi, 4 semaines plus tard, j´ai décidé de ne pas prolonger mon séjour à Granada. Ma patience m´a perdue, et l´envie également. J´éprouve encore du plaisir à travailler avec la classe de 2ndo grado de l´après-midi, mais demain (lundi 5 mars) sera ma denrière matinée de classe. Je suis sortie trop de fois de cette classe énervée parce que les enfants n´en font qu´à leur tête, et le professeur n´y trouve pas vraiment à redire (« ce sont des enfants à problèmes, on ne peut rien faire », belle excuse…). Les enfants s´amusent à se tapper, bien qu´amicalement, ils font du bruit avec les bareaux des chaises, se lèvent, papottent, vont prendre dans l´armoire des affaires qu´ils n´ont pas à toucher.  Maycol et Ana avec qui je travaillais pendant l´école d´été se braquent dès que je veux regarder leur cahier ( ils avaient pourtant l´air d´apprécier les cours cet été). Et les enfants que nous voulons aider ont bien trop de retard, donc j´ai l´impression de perdre mon temps. Je continuerai par contre à aller en cours l´après-midi, pour quelques jours avant de partir.

 

Le bilan est cependant très positif. Je n´ai pas aider comme je l´aurai voulu. Ces 5 mois n´ont pas été assez homogène pour cela (aide individuelle ave certains élèves, absentéisme, puis école d´été, puis rentrée scolaire avec un nouveau système et encore d´autres élèves), mais ils ont été très instructifs,  je me suis investie comme je l´ai pu, et nous avons passé du bon temps avec les enfants qui je suis sûre sont très heureux d´avoir des volontaires d´autres pays au milieu d´eux.

 


Répondre

Tour du monde de Sandrine e... |
Catimini en Italie |
Paris / Buenos Aires / Carc... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Avesnières Irlande
| zerah
| L'aventure commence à ...