Fabrication de papier recyclé a la Sirena

Aujourd´hui c´est mission culture. Maria, César et moi nous sommes rendus a l´atelier graphique La Sirena ou nos copains Alejandro et Hamilton travaillent. Enfin, c´était il y a environ 2 mois, Maria et César étaient encore la, mais dire « aujourd´hui » rend le récit tellement plus vivant… Donc, aujourd´hui Hamilton fabrique du papier recyclé a partir de serviettes de toilettes.  Certains hotels de Granada lui donnent les serviettes usagées qu´il fait broiller. Une fois dans son atelier, il les plonge dans un bain d´eau, un peu d´huile d´olive, et peut etre autre chose. Un moulin les broie et les mélange afin de former une pate:

                            Fabrication de papier recyclé a la Sirena dans Artisanat et cultures      dans Artisanat et cultures

 

Selon l´épaisseur de papier désirée, Hamilton vérifie la densité de la pate en la diluant dans une bouteille d´eau. S´il reste encore des fibres, le mélange continue.

                    

 

Pendant ce temps, Maria, César et moi, testons la résistance du papier précédemment fabriqué a l´aquarelle.

        

Apparemment, le papier ne résiste pas tres bien a l´aquarelle humide, le papier absorbe trop, mais il fonctionne tres bien avec l´aquarelle seche.

Une fois la pate de papier satisfaisante, Hamilon la verse dans un grand seau et y rajoute de la colle.

               

Ensuite, Hamilton verse toute cette pate dans un grand bac et choisit le tamis de son choix pour former les feuilles de papier, en l´occurence un grand tamis pour former 4 feuilles de format A4 a la fois. Hamilton plonge le tamis dans le bac pour y récupérer la pate de papier, lui donner la forme correcte et évacuer l´eau.

  

Pour finir, le tamis est retiré et les 4 feuilles vont etre applaties.

             

Et le procédé recommence.

Voila quelques photos du papier sec et terminé:

                  

Les feuilles sont assez épaisses et c´est un joli papier ou l´on peut encore voir les fibres selon la durée du mélange de la pate. Ils en font de jolis carnets de voyage (pour la modique somme de 20$).

 

En prime, quelques photos de l´atelier et de leur travail (peinture, gravure sur métal, sérigraphie):

           

 


Archives pour la catégorie Artisanat et cultures

Bijoux d´Amérique latine

A l´occasion de notre voyage a Ométépé, et de l´averse qui nous a retenue a la Finca Magdalena, nous avons pu apprendre quelques noms de graines de l´artisan qui vendait ces bijoux. J´adore leur vocabulaire tellement évocateur.

 

Bijoux d´Amérique latine dans Artisanat et cultures
Boucles d´oreilles en coco

 

 dans Artisanat et cultures
Ongle de chat (una de gato)

 

Malinche y platanillos

Les petites graines sont les platatanillos et les graines allongées sont les malinches. Ce dernier nom vient de La Malinche, indienne mexicaine, amante de  Hernan Cortes, qui a joué un grand role dans la conquete espagnole car elle était aussi sa conseillère, interprète et intermédiaire. Selon certains, la Malinche a trahi son peuple puisqu´elle a contribué a la colonisation des mexicains par les espagnols, selon d´autres, elle n´aurait pas eu le choix et a surement contribué à atténuer la violence des espangols. Ce qui nous amène à le question posée durant les cours d´espagnol de Maren et Juliana:

« La Malinche… victime ou traitresse? ».  
 
La graine rouge est un « pet chinois » (pedo chino)
surement pour l´odeur qu´elle dégage. Mais pourquoi chinois?

 

Tour du monde de Sandrine e... |
Catimini en Italie |
Paris / Buenos Aires / Carc... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Avesnières Irlande
| zerah
| L'aventure commence à ...